Menu

LA FEDERATION

*PRESENTATION
*Permanence sociale

actualites

* TPE
* Loi Travail
* Fonds emploi
* Retraite complémentaire

Mouvements & Luttes

*#8mars
*Lutte contre l'extrême droite
* ANNEXES 8 ET 10
* Matériel syndical

DOSSIERS

* communiqués
* LIBERTES SYNDICALES
* #INTERMITTENTS
*ASsurance chômage


Nos publications

* Spectacle
* Le Guide
* Le 37eme Congres
* Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
* Bulletin d'adhésion
Actualites_old > Actualites > BATTRE LE FN SANS CAUTIONNER LE LIBÉRALISME !

Mise à jour le 28 avril 2017

 

BATTRE LE FN SANS CAUTIONNER LE LIBÉRALISME !

Les résultats du premier tour de l'élection présidentielle nous placent face à un dilemme : Macron contre Le Pen. Ni l’un ni l’autre ne porte de projet de progrès social, et nous combattons pour des raisons différentes leurs programmes. Dans ce contexte, nous nous positionnons clairement : votons contre Le Pen !

Malgré sa tentative de dissimulation et son discours démagogique, le Front National (FN) continue de ne pas être un parti comme les autres. Il demeure un parti d’extrême droite et la mise en œuvre de son programme conduirait à une dérive autoritaire et fascisante comparable à celle que subissent d’autres pays.

Avec son programme xénophobe, antisocial et anti-culture, le FN ne défend aucunement les intérêts des travailleuses et travailleurs, des privé-e-s d’emploi ou des retraité-e-s. Au contraire, il les menace : préférence nationale, baisse des cotisations et de la représentation du personnel … autant de projets destinés à mettre à mal notre pacte social.

Le FN s'en prend également aux droits des femmes. Il s’en prend au planning familial et au droit à l'IVG. Encore récemment, il a porté un projet de « salaire maternel » incitant les femmes à quitter le monde du travail. Il est, par ailleurs, le seul parti à remettre en cause le droit au mariage pour toutes et tous.

Le FN nous promet le pire pour les étrangers et pour les Français d'origine étrangère. L'abjection est atteinte quand il promet de faire payer l'école publique aux familles d'enfants étrangers, avec ou sans papiers, ou lorsqu’il nie les responsabilités de l’Etat français dans les déportations du Vel' d'Hiv'.

Le FN, qui inspire déjà des politiques répressives, inhumaines et indignes, amalgame injustement les personnes de confession musulmane à des terroristes.


À l'opposé de la censure, du populisme et du repli identitaire que promeut le FN, notamment dans les villes qu’il gère, nous voulons une culture ouverte sur le monde, sur les arts de toutes les origines, qui encourage la libre circulation des œuvres et de celles et ceux qui participent à leur création.


Nous comprenons qu'il soit difficile de voter Macron. Celui-ci est l'incarnation du libéralisme, du pire de la politique du quinquennat Hollande : l'austérité, un pouvoir politique déconnecté de la réalité du peuple, encourageant le sentiment d'abandon qui génère le vote FN. Il est l'incarnation d'une Europe confisquée par le capitalisme financier, auquel nous opposons la revendication d'une Europe sociale, culturelle. Nombreux sont celles et ceux qui hésitent à voter Macron refusant de valider par leur vote cette politique qui fait le lit de la désespérance et du FN.


Pour autant, le système électoral ne prend en compte que les suffrages valablement exprimés. Nous ne sommes pas certains que la candidate frontiste sera défaite au second tour.


Nous appelons donc à faire battre Le Pen au deuxième tour de l'élection présidentielle, sans donner un chèque en blanc à Macron dont nous combattrons les projets antisociaux. Et ils sont nombreux : une nouvelle version de la loi Travail (en pire), la baisse des cotisations sociales et dans nos secteurs, la suppression des OPCA (Afdas, Uniformation) … Son projet pour la Culture ne nous convient pas. Nous avons néanmoins une responsabilité au regard de notre Histoire et des valeurs que nous portons.


Nous appelons également à un 1er mai combatif, massif et unitaire. Exprimons-y toutes nos revendications : qu’elles soient sociales ou culturelles, solidaires entre nous tous, Françaises et Français de toutes origines, étrangères et étrangers, migrant-e-s, avec ou sans papiers. Les idées d’extrême droite se combattent, en luttant contre toutes les exclusions. C’est à travers notre action syndicale et l’exercice de nos métiers sur les territoires, une politique culturelle ambitieuse, le développement des services publics que nous y contribuerons.


Nous appelons à mobiliser le monde de la culture contre le FN, partout où c’est possible comme par exemple le 2 mai à 19h30 à la Philharmonie.


Nous appelons enfin à voter massivement aux législatives pour continuer à faire barrage au FN et à lutter contre le libéralisme en faisant gagner les candidats portant nos valeurs de progrès.


La Fédération Cgt spectacle a toujours démontré sa combativité pour les droits, pour la démocratie culturelle, indissociable de la démocratie sociale. En tant que professionnel-le-s de la culture, en tant que citoyennes et citoyens, nous ne laisserons pas passer le FN, mais nous ne donnerons pas de blanc-seing à Macron. Quoi qu’il arrive, nous continuerons à nous battre pour les droits pour toutes et tous.

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

BIENVENUE A LA CGT SPECTACLE !


 

LA CULTURE CONTRE LE FN - DECLARATION DES SIGNATAIRES


 

PRESIDENTIELLE 2017 : LA CGT SPECTACLE INTERPELLE LES CANDIDATS ...