Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Permanence sociale

ACTUALITES

- FORMATION PROFESSIONNELLE
- Retraite complémentaire
- NON CAP 22
- BUDGET CULTURE

L'HEURE EST A L'ACTION

- BOITE A OUTILS
- ECHO : INTERMITTENTS
- ECHO : REGIME GENERAL

DOSSIERS

- Matériel syndical
- ARCHIVES ECHO DES NEGOS
- ARCHIVES COMMUNIQUES
- SUITE ARCHIVES


Nos publications

- Notre revue : SPECTACLE
- Le Guide des salariés 2018
- Le 37ème Congrès
- Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
- Bulletin d'adhésion
DOSSIERS > - SUITE ARCHIVES > Le 19 juin , exigeons la revalorisation des allocations chômage!

Mise à jour le 09 juin 2017

 

Le 19 juin , exigeons la revalorisation des allocations chômage!

Le 19 juin se tiendra le conseil d'administration de l'UNEDIC, organisme où sont gérés les droits à l'assurance chômage.


Depuis plusieurs années, le patronat emmené par le MEDEF refuse chaque mois de juin d'augmenter les allocations des salariés privés d'emploi. Cela constitue de fait une baisse en euros constants, qui s'ajoute à la perte de droits induite par la baisse du taux de remplacement depuis des années (57% aujourd'hui contre 70% il y a 30 ans). Cette baisse s'applique aussi bien aux allocataires du régime général, qu'aux intérimaires ou aux intermittents du spectacle.


Pendant ce temps, Macron et son gouvernement comptent, dans la foulée de ses attaques contre le Code du Travail, remettre en cause les droits à l'assurance chômage, avec l'intention de faire de nouvelles économies sur le dos des chômeurs.


Le 19 juin à 13h30 nous appelons à un rassemblement festif et revendicatif
devant l'UNEDIC
(4 rue Traversière Paris 12ème Métro Gare de Lyon)
à l'appel des comités de chômeurs pour signifier au patronat l'exigence d'une augmentation pour tous les allocataires !


Paris, le 09/06/2017

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

AG LE 25 MARS A 19H A PARIS BOURSE DU TRAVAIL - SALLE E. VARLIN


 

AG 18 MARS À 19H A LA BOURSE DU TRAVAIL SALLE E. VARLIN


 

ASSURANCE CHÔMAGE : APRÈS L’ARRÊT DES NÉGOS INTERPRO, EXIGEONS DU GOUVERNEMENT L’APPLICATION DE NOTRE ACCORD !