Menu

LA FEDERATION

*PRESENTATION
*Permanence sociale

ACTUALITES

* TPE
* Loi Travail 1 & 2
* Retraite complémentaire
* Fonds emploi
* ARCHIVES - ACTUALITéS

Mouvements & Luttes

*#8mars
*Lutte contre l'extrême droite
* ANNEXES 8 ET 10
* Matériel syndical

DOSSIERS

* communiqués
* LIBERTES SYNDICALES
* #INTERMITTENTS
*Assurance chômage


Nos publications

* Spectacle
* Le Guide
* Le 37eme Congres
* Femmes-Mixité


Adhérer

Adhésion en ligne - Trouver votre syndicat
* Bulletin d'adhésion
ACTUALITES > * ARCHIVES - ACTUALITéS > Contre la casse du Code du Travail et pour exiger le progrès social ! Rendez-vous le 27 juin à 12H aux Invalides.

Mise à jour le 09 juin 2017

 

Contre la casse du Code du Travail et pour exiger le progrès social ! Rendez-vous le 27 juin à 12H aux Invalides.

Les projets Macron-Philippe peuvent se résumer ainsi : il s’agit de donner les pleins pouvoirs aux employeurs pour licencier et baisser les salaires !

Macron, élu par défaut face au FN, se targue d’avoir annoncé la couleur dans son programme : c’est faux ! Même si on pouvait s’y attendre, il a soigneusement caché ce qu’il entend remettre en cause : le contrat de travail, principalement.

Ainsi par un accord d’entreprise négocié sous la pression ou sans syndicat combatif, un employeur pourra licencier sous n’importe quel motif un salarié en CDI comme en CDD !

Que l’on soit dans de très petites ou de grosses entreprises, que l’on soit permanent, intermittent ou pigiste, c’est la promesse d’une totale flexibilité, tout ce que nous combattons au quotidien. De plus, Macron prévoit de torpiller la « hiérarchie des normes », c’est-à-dire les conventions collectives de branche. Si leur projet passe, il suffirait d’un « accord » dans quelques entreprises d’un secteur baissant les salaires minimaux de la convention de branche pour pousser toutes les autres à faire de même…

Tout notre régime de protection sociale est mis en danger : le Code du travail, mais aussi la formation professionnelle, l’assurance chômage et même la retraite !
L’heure est à la mobilisation : d’abord en décryptant les programmes des candidats aux législatives, ensuite en informant l’ensemble des citoyens sur les dangers, visibles ou cachés, des projets du gouvernement !

Sont concernés les jeunes, à qui la précarité est doublement promise, les salariés des secteurs privés en général et même les agents de la fonction publique et les retraités (au-dessus de 1200 € mensuels…) en raison de la hausse de la CSG.

La CGT porte des revendications favorables à toutes et tous : sécurité sociale professionnelle, augmentation des salaires, réduction du temps de travail, respect des conventions collectives.

Pour porter nos revendications :

toutes et tous au rassemblement au métro Invalides, le 27 juin à 12H !

Et cet été, profitons-en pour informer l’ensemble des salariés et des citoyens des conséquences des projets de Macron et de son gouvernement pour préparer une rentrée offensive !

 

Paris, le 22 juin 2017

Préavis déposés par la Cgt Spectacle auprès des établissements et chambres patronales suivantes :

Association Française des Orchestres
Centre national des variétés
CFPTS
Comédie française
Les Forces musicales
CSCAD
Opéra National de Paris
Centre National de la Danse
EPPGHV
PRODISS
PROFEDIM
SMA
Syndicat des Médias de Service Public
SNSP
SYNDEAC
Syndicat des cirques et compagnies de création
SYNOLYR
Théâtre National de Chaillot
Théâtre National de l’Odéon
Théâtre National de l’Opéra Comique
Théâtre National de la Colline
SNDTTP
SYNPASE

Préavis de grève 27062017

 

 

 

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

Le 19 juin , exigeons la revalorisation des allocations chômage!


 

BATTRE LE FN SANS CAUTIONNER LE LIBÉRALISME !


 

MANIFESTATION DU 1er MAI 2017