Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Délibérations Fédérales
- CONGRES FEDERAL
- MOTIONS 39E CONGRES

DOSSIERS

- ASS. CHÔMAGE
- AUDIOVISUEL PUBLIC
- EGALITE F/H
- NSTS
- TPE/LUTTES

RÉFORME RETRAITES

- RETRAITES
- BOITE A OUTILS
- ACCORDS ...
- En vidéos ...

CONFINEMENT 2

- Communiqués
- Occupations
- Nos propositions
- Matériel syndical


PUBLICATIONS

- Spectacle
- Guide 2022
- LIVRET D'ACCUEIL
- Femmes-Mixité
- Jeunes entrants
- REPRÉSENTATIVITÉ
- HANDICAP & EMPLOI


Adhérer

Adhésion en ligne - VOTRE SYNDICAT
- SOLIDARITÉ
- Dons
- ARCHIVES
ADHÉRER > - ARCHIVES > LE LIDO DOIT VIVRE ! SAMEDI 28 MAI 2022 17H : RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN AUX SALARIÉ·ES DU LIDO !

Mise à jour le 25 mai 2022

 

LE LIDO DOIT VIVRE ! SAMEDI 28 MAI 2022 17H : RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN AUX SALARIÉ·ES DU LIDO !

SAMEDI 28 MAI 2022 17H : RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN AUX SALARIÉ·ES DU LIDO !
Devant le Lido - 116 bis avenue des Champs Élysée 75008 Paris

Il y a quelques jours, les salarié·e·s du Lido ont appris que le groupe Accor, propriétaire de la salle depuis à peine 3 mois après l’avoir racheté au groupe Sodexo, avait décidé d’arrêter l’activité historique de revues de cabaret et la fin des dîners-spectacles pour faire du lieu un « garage » accueillant des spectacles musicaux. Fini les strass, les plumes, la danse, le lieu ne produira plus de spectacles de cabaret.
L’arrêt de l’activité de cabaret aura des répercussions lourdes en matière d’emplois. A ce jour, sont près de 184 salarié·e·s, artistes, technicien·e·s, personnels techniques, administratif, d’entretien et d’accueil qui sont directement menacé·e·s. Troquer un modèle de salle de spectacles assurant des emplois pérennes pour un modèle économique fondé sur la précarité et la sous-traitance est inacceptable.
Le groupe Accor va devoir rendre des comptes sur les centaines de milliers d’euros dont a bénéficié la structure durant la crise de la Covid. L’argent public ne peut servir à financer des plans de licenciements ! Les pouvoirs publics devront faire preuve de fermeté face à cette situation inique.
Le groupe Accor, qui n’a que faire des conséquences sociales de sa décision ni même de l’histoire de l’institution du Lido, souhaite avancer vite et licencier les salarié·es avant l’été.
Les salarié.e.s du Lido sont déterminé.e.s et se mobilisent pour défendre leur outil de travail.
La CGT Spectacle appelle l’ensemble des salarié·e·s du spectacle d'Ile-de-France et les publics attachés au Lido à les soutenir en se joignant à elles et eux.

 

 


Téléchargez ce document Télécharger ce document

 

Imprimer l'article

SFA - Syndicat Français des Artistes-Interprètes


 

SYNPTAC - Syndicat National des Professionnels du Théâtre et des Activités Culturelles


 

SNAM - Syndicat National des Artistes Musiciens