Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Délibérations Fédérales
- CONGRES FEDERAL

DOSSIERS

- PRÉSIDENTIELLE 2022
- ASS. CHÔMAGE
- EGALITE F/H
- NSTS
- TPE/LUTTES
- CAP 22

RÉFORME RETRAITES

- RETRAITES
- BOITE A OUTILS
- ACCORDS ...
- En vidéos ...

CONFINEMENT 2

- Communiqués
- Occupations
- Nos propositions
- Matériel syndical


PUBLICATIONS

- Spectacle
- Guide 2022
- LIVRET D'ACCUEIL
- Femmes-Mixité
- Jeunes entrants
- REPRÉSENTATIVITÉ
- HANDICAP & EMPLOI


Adhérer

Adhésion en ligne - VOTRE SYNDICAT
- SOLIDARITÉ
- Dons
- ARCHIVES
Actualites_old > - Actualites > 29 SEPTEMBRE 2022 : TOUTES ET TOUS DANS LA RUE ! LES RDVS A PARIS ET EN REGION

Mise à jour le 27 septembre 2022

 

29 SEPTEMBRE 2022 : TOUTES ET TOUS DANS LA RUE ! LES RDVS A PARIS ET EN REGION

 Les RDVS du 29 septembre (préavis déposé en pj) :

- Paris : 14h Denfert-Rochereau - Bastille
RDV fédéral : à 13h45 devant la librairie "Librairie Denfert" 94 Av. Denfert Rochereau Paris 14
- Strasbourg : 14h, place Kleber

- Bordeaux à 11h30 Place de la République
- Mulhouse : 14h, place de la Bourse
- Grenoble : 11h départ depuis la gare
- Nantes 10h30 devant la préfecture
- Saint Nazaire 10h devant la gare
- Châteaubriant 10h30 devant le théâtre de verre
- Clermont-Ferrand 10h 30, place des Carmes.
- Marseille à 10h devant le Théâtre de l'Odéon en haut de la Canebière M° Réformés
- Toulouse : 14 heures place Arnaud Bernard
- Avignon : à 10 h 30 devant la Cité Administrative
- Lyon : 11h manufacture des Tabacs (RDV spectacle devant le 1 cours Albert Thomas) à l'appel de la Section Locale Fédérale du Rhône
- Alès, 10h30, sous préfecture
- Bagnols-sur-Cèze, 10h30, monument aux Morts
- Nîmes, 14h30, Maison Carrée
- Béziers, 10h30, Bourse du Travail
- Montpellier, 13h, Gare St Roch
- Toulon à 10h30 place de la Liberté,
- Draguignan à 10h30 à la sous-préfecture
- Bordeaux : à 11h30 Place de la République

- Bretagne :

- Préavis Cgt Spectacle : LIRE
- Préavis RadioFrance Cgt : LIRE
- Préavis France Télévisions Cgt : LIRE 
- Préavis TDF Cgt : LIRE

 
POUR GAGNER DES AUGMENTATIONS DE SALAIRES, POUR LES SERVICES PUBLICS,
POUR UNE SÉCURITÉ SOCIALE PROFESSIONNELLE !

Depuis plusieurs mois, la CGT alerte sur la faiblesse des salaires, des pensions et des minima sociaux qui ne permettent plus de vivre dignement, en particulier dans le contexte d’inflation actuel.

Les salarié·es de nos secteurs ne sont pas épargné·es, loin s’en faut et nous ne pouvons que constater la paupérisation de toute une profession déjà hautement fragilisée par la crise de la Covid. Au niveau des conventions collectives, les négociations ne se traduisent pas par des augmentations de salaires permettant de faire face à l’inflation. Pour les enseignant·es artistiques de la fonction publique territoriale, la dernière augmentation du point d’indice est loin de compenser le niveau actuel de l’inflation associé à une précarité indécente face à une augmentation des CDD à temps partiels.
Du côté du gouvernement, l’urgence n’a pas été de s’attaquer au sujet des salaires ou à l’augmentation du point d’indice. Au contraire, il refuse de s’y atteler et a fait adopter à l’assemblée nationale, avec la complicité de la droite et de l’extrême-droite, des mesures symboliques pour le « pouvoir d'achat ». En choisissant délibérément de parler de pouvoir d’achat sans parler de salaires, le gouvernement pénalise encore une fois les salarié·es les plus précaires et l’ensemble du monde du travail à travers le tassement des grilles de salaires vers le bas. C’est inacceptable !
La dernière réforme de l’assurance chômage, que la CGT a combattue, produit déjà ses effets délétères sur les privé·es d’emploi, et le gouvernement annonce un nouveau projet de loi particulièrement dangereux. À l’ordre du jour, la modulation des règles d’indemnisation des chômeurs en fonction des « conditions du marché du travail » … Si elle passe, cette réforme s’annonce catastrophique pour les privé·es d’emploi du régime général, mais aussi éventuellement pour celles et ceux des annexes 8 et 10. Nous devons mettre la pression sur le gouvernement et sur le parlement pour que cette réforme ne passe pas !

Même chose s’agissant des retraites. Le gouvernement et le patronat souhaitent à nouveau remettre le couvert et imposer un nouveau report de l’âge de départ à la retraite à 64 ou 65 ans ainsi qu’une augmentation des annuités. Pourtant d'après de nombreuses institutions, les caisses ne sont pas en danger.

Les incendies de cet été, la sécheresse, les pollutions montrent à quel point notre environnement est mis en danger par le système capitaliste. La nécessité de refonder le système économique et d’aller vers la décroissance se pose résolument.

Seule la mobilisation collective et générale permettra de sauver nos écosystèmes, de vivre dignement de nos métiers et de garantir à chacun·e une véritable sécurité sociale professionnelle.

Pour l’ensemble de ces raisons, la CGT spectacle appelle les salarié·es de nos secteurs à se mobiliser le 29 septembre 2022 et à rejoindre les cortèges interprofessionnels. Des préavis de grève seront déposés afin de permettre à toutes et tous de participer à cette journée de grève et de manifestations.

Ensemble, construisons la lutte sur nos lieux de travail !

 

Sous-commission d’observation de l’emploi (CNPS)

 

 

Imprimer l'article

AVENIR DU FINANCEMENT DE L’AUDIOVISUEL PUBLIC L’INTERSYNDICALE RÉPOND PRÉSENT POUR L’ACTE 2 !


 

29 septembre - Ensemble, pour gagner des augmentations de salaires !


 

Sécurité sociale : obtenons un meilleur droit en mémoire de Stéphane