Menu

LA FEDERATION

- PRESENTATION
- Délibérations Fédérales
- CONGRES FEDERAL
- MOTIONS

DOSSIERS

- AUSTÉRITÉ CULTURELLE
- SOLIDARITÉ
- AUDIOVISUEL PUBLIC
- ÉGALITÉ
- ANNEXES 8 ET 10

RÉFORME des RETRAITES

- Kit Mobilisation
- DECRYPTAGE
- Pétition
- CAISSE DE SOLIDARITÉ
- Archives

CAMPAGNE D'INFORMATIONS

- CRISE SANITAIRE
- Droits santé
- NSTS
- Matériel syndical
- ARCHIVES


PUBLICATIONS

- Spectacle
- Guide 2023-2024
- Femmes-Mixité
- Jeunes entrants
- REPRÉSENTATIVITÉ
- HANDICAP & EMPLOI


Adhérer

Adhésion en ligne - LIVRET D'ACCUEIL
- VOTRE SYNDICAT
DOSSIERS > - ANNEXES 8 ET 10 > NOUVELLE EDITION DU GUIDE PRATIQUE DES DROITS DES SALARIÉ·ES EDITION 2022 ACTUALISATION FEV. 2023

Mise à jour le 16 février 2023

 

NOUVELLE EDITION DU GUIDE PRATIQUE DES DROITS DES SALARIÉ·ES EDITION 2022 ACTUALISATION FEV. 2023

AVANT PROPOS

Après deux années de « quoi qu’il en coûte », qui s’est traduit pendant la pandémie par des milliards d’euros d’argent public versés essentiellement aux entreprises – et parmi elles les plus grandes - l’année 2023 s’annonce toujours plus difficile pour les travailleurs.

Le gouvernement Borne a obstinément refusé d’augmenter le SMIC et plus généralement les salaires se contentant de quelques mesurettes pour calmer le climat social. Pour autant, les mouvements de grèves se multiplient à travers le pays et dans nos secteurs d’activité pour contraindre les employeurs à accéder aux revendications salariales.

Ce début d’année 2023 est marqué par la poursuite d’une inflation très forte qui appauvrit les actifs comme les retraités. Dans nos secteurs, les augmentations de salaires obtenues dans les branches sont rattrapées par les revalorisations automatiques du SMIC. Dans ce contexte, l’augmentation générale des salaires et la mise-en-place de l’échelle mobile des salaires deviennent incontournables.

Après la mise en place de mesures contestées sur l’assurance chômage en 2021 (dégressivité des droits chômage pour les plus hauts revenus, nouveau mode de calcul des allocations), la loi relative au marché du travail de décembre 2022 a permis au gouvernement de prendre la main pour fixer les règles d’indemnisation chômage pour l’année 2023. Elle se caractérise par une modulation de la durée d’indemnisation des chômeurs en fonction de l’état du marché du travail.Si les salariés intermittents du spectacle ne sont pas jusqu’ici visés par cette réforme, il reste que les coups portés à la solidarité interprofessionnelle fragilisent les droits de toutes et tous. Pour réaliser de nouvelles économies, E. Macron refuse toujours de mettre un terme aux suppressions des exonérations des cotisations sociales, source d’affaiblissement de notre système de protection sociale qui repose sur le salaire socialisé. 

 



 

 

Imprimer l'article

CNPS 9 JUIN 2023 : NOUS ATTENDONS DES RÉPONSES ET DES ACTIONS CONCRÈTES DE LA MINISTRE / RASSEMBLEMENT 12H PLACE DU PALAIS ROYAL


 

CNPS DU 31 MAI REPORTÉ AU 9 JUIN ! 


 

UN 1ER MAI UNITAIRE ET POPULAIRE POUR LE RETRAIT !